Bienvenue sur le site de l'écho des champs, 

  journal du quartier des Champs Manceaux

Ce journal est édité par le Comité d'Animation 

des Champs Manceaux à Rennes 35200 FRANCE

Accueil
Remonter
Le Journal
Comité d'Animation
Randonnées
Sucré-Salé
Agenda
Annuaire  Associations
Liens

 

Henri FREVILLE

(1905-1987)

 

Artésien d'origine, Henri Fréville est né à Norrent Fontes (Pas de Calais), le 4 décembre 1905.

 

Fils d'un instituteur et benjamin d'une famille de trois enfants; il a fait ses études secondaires à Boulogne et Lille et ses études supérieures à la Sorbonne.

 

Il se marie dans le Pas de Calais en 1932, année de son affectation au Lycée Chateaubriand à Rennes, où il enseigne en qualité de professeur agrégé d'histoire. Deux enfants naîtront de son union.

 

Mobilisé en septembre 39, il participe à la campagne de Flandre; fait prisonnier à Dunkerque le 4 juin 1940, il est rapatrié en mars 43 et entre en contact avec un membre actif du Comité Général d'Etudes, organe politique de la Résistance créé en 1942 à l'initiative de Jean Moulin et qui a pour mission de préparer les mesures législatives et administratives qui doivent être appliquées dans la libération du territoire.

 

Réfugié à Romillé avec sa famille après les bombardements de l'été 1943, il reçoit au presbytère de la commune documents et visiteurs.

 

La nécessité s'impose de désigner des responsables dans différents secteurs et notamment celui de l'information. Vers la mi-juillet 44, Henri Fréville est désigné comme "délégué à l'information" et met en place un réseau de responsables. C'est ainsi que le 4 août, jour de la Libération de Rennes, les autorités françaises purent prendre la direction de l'administration.

 

Docteur ès Lettres en 1952, Henri Fréville a été de de 1949 à 1971, maître de conférence puis professeur d'Histoire moderne à la Faculté des Lettres de Rennes, devenue en 1969 Université Rennes 2 Haute Bretagne; il est le fondateur de l'Institut Armoricain de Recherches Historiques.

 

Elu Maire de Rennes en 1953, Henri Fréville a présidé le Conseil Général d'Ille et Vilaine de 1966 à 1976; député de 1958 à 1968 et Sénateur d'Ille et Vilaine de 1970 à 1977, il a été vice-président de l'association des Maires de France.

 

Auteur de nombreux ouvrages, il a également publié des articles relatifs à l'Histoire du XVIIIè siècle , l'urbanisme et l'économie urbaine contemporaine.

Docteur Honoris Causa de l'Université d'Exeter et du Collège américain de Sainte Catherine il a reçu, en 1955, le grand prix Gobert de l'Académie Française et le prix des Ecrivains du Grand Ouest, en 1985, après la parution de son dernier ouvrage "Archives Secrètes de Bretagne, 1940-1944"

Officier des Palmes Académiques et Chevalier de la Légion d'Honneur, Henri Fréville est décédé le 15 juin 1987.

 

Le 10 mai 1993 ,l'avenue de Crimée est devenue Avenue Henri Fréville.

Accueil Remonter Colette Besson Georges Clémenceau Adolphe Toulmouche Charles Dullin Général Audibert Le Guen de Kerangall Sarah Bernhardt Louise de Bettignies Duché de Bricourt Albert 1er Prosper Proux Victor Rault Aimé Cesaire Jean Terrien André Gallais Pierre Lefeuvre Joseph Le Brix Nungesser et Coli Georges Fournier Duc d'Aiguillon Jean Coquelin Louis Jouvet Guynemer Louis et René Moine Yves Noël Henri Fréville Général Nicolet